It's Me, Adrian Younge (2011)

It's Me, Adrian Younge (2011)

Adrian Younge est un homme d'un autre temps que l'on qualifierait aisément de génie. Détrompons-nous, ce spécimen nous explique autrement le fait qu'il maîtrise pas moins de 9 instruments : la discipline et la rigueur. Le principe est simple, quand on veut on peut, en travaillant dur... ça sonne comme ce que nous disait notre grand-père, et ça a toute sa valeur pour ce musicien qui apprend à jouer d'un instrument dès qu'il en a "besoin". Il connaît ainsi la basse, la guitare, le piano, la batterie, la flute, le cor, le saxonne, le violon et le Selene, instrument qu'il a lui même créé à partir d'un mellotron pour obtenir le son qui caractérise le plus sa musique. Et comme si cela ne suffisait prednisone six pack pas, il a aussi étudié le droit du spectacle pour ne rien laisser au hasard et appris à utiliser les vieilles techniques d'enregistrement pour obtenir le son recherché sans tricher. Il est aussi DJ, monteur de film, danseur... son activité principale étant de faire tourner l'Artform Studio, un magasin "concept" à Los Angeles qui couple vente de vinyls, DJ sets et best price viagra with prescription salon de coiffure.

Collectionneur facsiné de vieilles musiques de films US et européennes, il n'y a rien d'étonnant à ce que son premier album soit la bande originale du film Black Dynamite, parodie d'une qualité outrancière des films Blaxploitation réalisé par Scott Sanders en 2009. Le titre "Shot Me In The Heart", avec son complice de toujours Loren Oden au chant, donne le ton : le son de l'époque est authentique, Adrian Younge & The Black Dynamite Sound Orchestra envoient du lourd.

Alors qu'Adrian ne semble jamais mieux servi que par lui celexa cipro même, il sait divinement bien s'entourer. Son deuxième album Something About April, sorti sur iTunes il y a quelques jours (sortie officielle le 29 novembre), rassemble en plus du BDSO, Shawn Lee, Dennis Coffey et Rebecca Jordan à la voix. Défini comme une bande son imprégnée de soul vintage et de rock psychédélique, cet opus ne sert (pour l'instant) aucun film, si ce n'est celui que vous imaginerez en écoutant les tribulations du couple mixte évoluant dans l'Amérique des années 60 dépeint dans l'album. L'interprète de ce nouveau "film" est Venice Dawn, personnage créé de toute pièce par Adrian en 1999 lorsqu'il a enregistré son premier EP, que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site du label Wax Poetics.

Vous l'aurez compris, Adrian Younge (prononcer "Young") est à suivre de près. En écoute l'hypnotique titre "It's Me".

Say what?

 
 

Hello world!
x