Grant Green vs. Us3

Grant Green vs. Us3

Figure inévitable du label Blue Note, Grant Green est sûrement LE plus grand guitariste de jazz de sa génération.

Pur produit de St Louis dans le Missouri, au même titre que Charlie Parker et Miles Davis, Grant débute sa carrière dès 13 ans. Remarqué lors d'une tournée par le saxophoniste Lou Donaldson, lui-même chez Blue Note, Lou convainc Alfred Lion et Francis Wolff (les fondateurs du label) de signer Grant pour son style de jeu particulier. En effet le jeune guitariste joue principalement en "single notes" et trouvera parfaitement sa place en tant que sideman des artistes du label. C'est ainsi que Grant Green est lancé et produira pas moins d'une quarantaine de disques sous son nom tout au long de sa carrière sans compter ses collaborations aux côtés de Jimmy Smith, Herbie Hancock, Donald Byrd, Art Blakey ou encore Bobby Hutcherson.

Autre époque mais même label, Blue Note met l'hameçon sur le groupe Us3 déjà signé chez Ninja Tune à l'époque. Les 2 compères Geoff Wilkinson et Mel Simpson évitent de justesse un procès, le deal étant d'abandonner les poursuites pour sampling en signant chez Blue Note et ainsi avoir accès à l'intégralité du catalogue jazz de la maison mère. Hand On The Torch sort en 1993 et fait l'effet d'une bombe en suivant la tendance lancée par Gilles Peterson et Paul Martin en 1987 avec la naissance de l'acid-jazz.

100% Blue Note, "Tukka Yoot's Riddim" (featuring le rappeur Tukka Yoot) sera le deuxième titre phare de l'album (derrière "Cantaloop (Flip Fantasia)" emprunté à Herbie Hancock) en s'appuyant sur l'excellent "Sookie Sookie" de Grant Green, tiré de l'album Alive! de 1970.

Say what?

 
 

Hello world!
x