Tell Me A Tale, Michael Kiwanuka (2012)

Tell Me A Tale, Michael Kiwanuka (2012)

« J’ai grandi dans un quartier de Londres où tout le monde était blanc et écoutait du r’n’b. Moi, je ne jurais que par le rock, je me sentais différent. Puis j’ai découvert ce type noir, qui jouait de la guitare électrique, j’ai su que je pouvais être musicien. »

Son premier choc musical, Michael Kiwanuka l’a eu à 12 ans, en découvrant le son de Jimi Hendrix. A seulement 24 ans, ce jeune londonien d’origine ougandaise s’impose comme le nouveau talent à suivre, consacré « son de l’année 2012 » par la BBC.

Si ses premières influences musicales sont Nirvana ou Radiohead, il s’abreuve ensuite de Sly and the Family Stone, Bob Dylan, Marvin Gaye ou encore Miles Davis. A mi-chemin entre soul vintage et folk épurée, il explore dans son album Home Again, produit par Paul Butler des Bees, des thèmes chers à ces deux styles musicaux. On y trouve ainsi des textes introspectifs, tantôt mélancoliques ou plus solaires, traitant de spiritualité et de quête intérieure.

L’ensemble est sublimé par la présence subtile de la guitare sèche et le timbre chaud et légèrement voilé du jeune homme. Tant ses compositions que ses nuances vocales nous rappellent les grandes voix des années 60’s, Bill Withers ou encore Otis Redding.

Présente sur son premier album la chanson "Tell Me a Tale", toujours en rotation dans la webTv, nous charme par son intro à la flûte, pleine de légèreté.

Say what?

 
 

Hello world!
x